top of page
Double%20exposure%20portrait%20of%20a%20young%20fair-skinned%20woman%20and%20a%20smoky%20texture%20d

La méthode

“in principio erat verbum…”

Il faut  préciser que c’est avec le langage que nous travaillerons ensemble.


Les thérapies cognitives ne sont pas des thérapies passives, elles demandent la participation active du patient.
En effet, le sujet doit entrer en contact avec son inconscient, à travers son imagination, ses sensations physiques lors des séances. Parfois, on devra retrouver des situations stressantes ou douloureuses.

Pour qu’une thérapie soit rapide et réussie, il faut respecter quelques conditions sine qua non :
une réelle volonté de se soigner (quelqu’un poussé à venir n’est pas un bon candidat).
Une complète confiance entre le thérapeute et la personne, surtout quand on s’approche de thèmes intimes et douloureux.
Que le secret de la consultation est impératif.
Que la consultation nécessite un lieu intime et défini à l’avance sans éléments étrangers perturbant la qualité du discours.
 
Lors d’une session on peut être amené à utiliser différentes méthodes comme l'hypnose, la PNL, EMDR, la visualisation, le dessin…
 
Les thérapies cognitives peuvent être des thérapies assez courtes. S’il est possible d’entrer rapidement dans les souvenirs et les émotions inconscientes, par le biais des ressentis et de l’imagination, pour raviver des chocs émotionnels et les exprimer.

Une fois exprimées, nous apporterons les ressources nécessaires pour calmer une éventuelle douleur.
En suite, il faudra vérifier que le changement souhaité est intégré par l’inconscient, qu'il se libère du problème perçu jusqu’alors comme un danger.
Parfois, il sera nécessaire d'explorer plusieurs conflits émotionnels avant d'arriver à la cible.


Lors d’une séance,
C’est grâce au langage que nous travaillerons ensemble.
Les thérapies cognitives ne sont pas des thérapies passives, elles demandent de la part de la personne soignée de participer.
 
La personne doit se mettre en contact avec son inconscient, notamment à travers son imagination et ses sensations physiques lors des séances, parfois nous devons revisiter des situations stressantes et douloureuses.
Souvent, quelques exercices sont à faire entre deux sessions.
Pour qu'une thérapie soit rapide et réussite il faut quelques conditions sine qua non :


-Une réelle volonté de se soigner (quelqu’un poussé à venir n’est pas un bon candidat).
-Une complète confiance entre le thérapeute et la personne.

-La personne doit savoir que ce qui est dit reste entre eux uniquement.

-Aussi il faut pouvoir exposer en toute sécurité des émotions parfois fortes et intimes.
-Être dans un endroit où l’on peut s’exprimer à l’aise sans peur de parler, pleurer ou même crier.
 
De mon côté je vous assure une écoute complète et bienveillante, sans la moindre critique ou le moindre jugement de valeur. Le narratif n’est utile que pour comprendre le procédé cognitif.
Je vous assure une complète discrétion.
 
Durant les sessions selon vos besoins je passe d’une méthode à une autre utilisant divers outils simples comme l'hypnose, la PNL, EMDR, la visualisation, le dessin…
 
Les thérapies cognitives peuvent être des thérapies assez courtes, nous entrons rapidement dans les souvenirs et émotions inconscientes par le biais de vos ressentis et de votre imagination. Nous allons raviver ces chocs émotionnels afin de les exprimer. Une fois exprimées, nous apporterons les ressources nécessaires pour calmer la douleur s’il y en a. Ensuite, nous vérifions que le changement souhaité est intégré. De cette manière, l’inconscient se libère du problème (perçu jusqu’alors comme un danger actif et réel). A ce moment, la biologie et les comportements négatifs peuvent devraient commencer à disparaitre.
Parfois, il sera nécessaire d'explorer plusieurs conflits émotionnels avant d'arriver à la cible, mais chaque émotion traitée aura un impact positif sur votre métamorphose psychique.
Sachant que le cerveaux est un organe tres complexe, fonctionnant sur un mode binaire au niveau cellulaire, cela rend compte des difficultés a ce qu’il fasse la différence entre la réalité, l’imaginaire et le virtuel, si on ne fait pas intervenir les fonctions supérieures du cerveau.
Sachant que nous n’interviendrons au niveau des fonctions supérieures du cerveau, nous utiliserons des exercices symboliques, des exercices de visualisation pour transformer des mémoires de danger de stress émotionnel et finalement reprogrammer le cerveau.
Ceci explique comment grâce a un phénomène physico chimique né de récepteurs on peut modifier les phénomènes complexes de la pensée à savoir la parole, la mémoire, l’inconscient, et le conscients.

 
Pour plus informations contactez moi directement par mail à l’adresse suivante

aymarpbt@gmail.com ou par téléphone au +33661396485, ou +34608825716.
 

bottom of page